samedi 13 janvier 2018

Commençons l'année

par un regard en arrière, avec l'abécédaire 2017! A l'instar de Sylvaine et de Lydie, je me suis replongée dans mes fichiers photos, pour constater que l'année n'avait pas été aussi triste que je me l'étais imaginée...

A : Ammi majus

Pour la première année au jardin, il a fleuri sans discontinuer

B : Buddleia


Il arrive en bout de courses, épuisé par tant d'années et trop de tailles


C : Camassia

Une floraison remarquable, malheureusement de courte durée


D : Digitale

Le grand retour... Aucune maladie fongique et beaucoup de prestance


E : Echinacée

Une valeur sûre


F : Fusain

Pour la joie des yeux et des oiseaux


G : Géranium

Les indispensables - ici, le célèbre Rozanne


H : Hépatite

Une sauvageonne qui se plaît au jardin


I : Ibéris umbellata

Au jardin un jour, au jardin toujours


J : Jasminum nudiflorum

Jamais fleuri avant le printemps, mais toujours présent


K : Kerria japonica

Un pompon jaune que je cultive pour mes bouquets


L : Linaire

Encore une sauvageonne dont j'ai prélevé la graine dans un talus voisin


M : Matricaire

Une simple, indispensable aimant à pucerons


N : Nepeta

Pour les chats du quartier en bordure, et ici, Six Hills Giant 


O : Oeillet des poêtes

Des coloris surprises, entre blanc, saumon, rose, rouge et grenat


P : Pigamon Elin

Un brouillard au-dessus de nos têtes


Q : Quercus americana

Le maître du jardin qui dicte la lumière


R : Rudbeckia

Des petits soleils brûlés que j'espère retrouver en juillet


S : Sauge officinale

La bonne à tout faire : cuisine et tisanes, et si bleue dans les bouquets


T : Topinambour

Les derniers feux...


U : Uva vulpis

Des précieuses... bien trop rares et délicates


V : Viola cornuta

Les seules qui veulent bien fleurir pendant l'hiver



W : Waldsteinia ternata

Adorable faux fraisier


X : Clématite X Empress

La même qu'en 2016, la seule plante commençant par X au jardin



Y : Y'en a pas!


Z : Tulipe Zurel

Une tulipe que j'aime marier avec les blancs et les bordeaux...



Ce petit jeu me permet de voir que le jaune introduit dans le jardin depuis quelques années semble bien présent... Pourtant, il reste cantonné principalement au nord, hormis les narcisses. Les topinambours et la linaire eux vont où ils veulent!

Et vous, préparez-vous votre abécédaire ?