samedi 12 janvier 2019

Saison morte

Un début d'année sans intérêt pour le jardin : le froid est intense et tout semble figé, si ce n'est le piaillement des moineaux et les froufroutements de leurs envols... Au gré des maigres rayons de soleil, quelques touches de couleurs, pourtant!

Avant la neige, les plumeaux des Rubans de bergère dansent dans le froid...


Les petites Viola cornuta gèlent toutes les nuits, mais redressent la tête vers midi - c'est un cadeau dont je ne me lasse pas, hiver après hiver!


Puis la neige est arrivée... Elle a le mérite de cacher les imperfections et les feuilles qui traînent encore dans les massifs, mais le jardin n'est plus qu'un lieu de passage que l'on traverse rapidement! 

Les merles n'en finissent pas de piller les fruits qui restent encore, car les branches de la viorne sont si fines qu'elles cassent sous ces poids-plumes!


Le Petit Prince du nord (j'ai deux rouge-gorge au jardin - chacun dans sa partie) est un assidu quotidien qui se régale des graines rejetées par les mésanges et les moineaux qui choisissent soigneusement leurs préférées.


Mais, il doit partager sa pitance avec un invité surprise que seule l'attitude patiente de Seita, la féline, m'a révélé. 


C'est un mulot je pense. Seita, devenue une vieille dame, s'en est fait une distraction, mais elle n'est plus aussi rapide qu'autrefois - quand j'en recevais en "cadeau" presque tous les jours. Je n'ai étonnamment pas de dégâts dans mes bulbes, alors que j'ai lu que ce petit être charmant pouvait être terriblement destructeur... Alors, je le laisse profiter de l'abri de ma cabane de jardin ...

On disait dans nos campagnes que "la neige est le fumier du pauvre" et qu'il fallait laisser la terre en paix pendant l'hiver. La jardinière profite aussi de cette pause forcée!

vendredi 28 décembre 2018

Douze mois

Une fin d'année douce, certes, mais tout en gris... Brouillards, pluies, grands vents : rien qui ne m'attire plus au jardin. Par intermittence, je ratisse les feuilles sur le nouveau gazon, nettoie encore ce qui n'a pas été fait. Je m'active, mais le coeur n'y est pas. J'aspire, je crois, à la pause hivernale, sans avoir la chance de la couverture blanche qui embellit tout!

Alors, pour terminer 2018, une petite rétrospective, mois par mois!

Janvier
Premières couleurs de l'Euphorbe


Février
La cohorte des perce-neige


Mars
Les crocus, enfin


Avril
Le jardin prend son envol


Mai
La glycine, et le rosier Hansa, plein de promesses


Juillet
Les roses enfin!


Août
Caliente! 


Septembre
Les pavots qui renaissent une fois le bambou arraché : la bonne surprise!


Octobre
Les dernières heures du bassin condamné


Novembre
Les travaux de rénovation du gazon


Décembre
Une année fructifère : les oiseaux sont débordés!


Une année atypique, où le jardin a changé de visage... Il me plaît dans sa nouvelle forme très géométrique, mais je me réjouis qu'il prenne de la bouteille, il n'a pas eu le temps de s'installer, et il fait encore très "jardin de ville"!  Le printemps sera le bienvenu pour lui donner un peu de personnalité.

Bonne et heureuse année!

Que 2019 vous apporte le bonheur 
au jardin et ailleurs!


dimanche 23 décembre 2018

Fêtes!


Bonnes fêtes de  fin d'année à vous tous !