lundi 16 janvier 2012

Dure journée pour un chêne

Ce matin, il faisait très froid, tout était givré, mais le ciel était parfaitement clair ... Dans l'air tranquille, le chêne prenait les premiers rayons du soleil, ignorant ce qui se tramait à l'intérieur de la maison ...


Le téléphone avait sonné, sans l'inquiéter. La jardinière avait dit "Euh ... oui ! Ca va!". Alors, tout allait bien ... Une camionnette est arrivée, semblant chercher son chemin, et tout de suite, là, en bas, ça s'agitait avec les buissons, les feuilles ... la jardinière discutait sur comment, pourquoi, avec parfois une exclamation : "Celui-là, je le garde, ça, vous pouvez tout enlever". Une journée normale, quoi.
Ca a commencé à se gâter quand la première échelle a été déployée. Bon, trop courte ! Ils gesticulent, ils discutent ... Tiens, un deuxième camion ... Oh non ! Une grande, très grande échelle ...
Le chêne commence à frémir... il a compris : c'est le jour du coiffeur ! Il n'y pourra rien, et il n'a même pas essayé de craquer, juste pour leur faire peur : le vent l'avait débarrassé de tout son bois mort.


Le soir, il était tout beau, un peu dégagé sur les côtés, mais c'est bientôt le printemps, d'ailleurs les bourgeons sont déjà formés, et là, il pourra prendre sa revanche : il promet une pousse extraordinaire en 2012 !


D'ailleurs, il n'est pas le seul à s'être fait ratiboiser ... Il y en a qui font semblant d'être très fiers, mais sûr qu'ils doivent avoir froid pour se serrer ainsi !



14 commentaires:

  1. Enfin un de tes blogs où je peux te laisser à nouveau un commentaire !
    C'était donc le jour de la grande coupe, pour Gine aussi ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, non, pour moi, j'ai pu reporter ...

      Supprimer
  2. Le mien a eu sa petite coupe d'hiver l'année dernière mais finalement il était très content de ne pas avoir été tronçonné au ras de la pelouse comme son copain le vieux frêne, 2m40 de circonférence et 82 ans ...
    Bises

    RépondreSupprimer
  3. Au début de ma découverte du jardinage, j'avais peur de tailler arbres et arbustes, me disant qu'ils allaient souffrir. Mais avec le temps et l'expérience j'ai compris qu'ils en sortaient plus forts et plus beaux.

    RépondreSupprimer
  4. J'aime l'humour de ton texte, merci Gine :)

    RépondreSupprimer
  5. Tu écris bien! C'est amusant à lire.
    Un petit rajeunissement de la ramure et le voilà reparti pour nous séduire!

    RépondreSupprimer
  6. Si ce fut une dure journée pour le chêne, il n'en demeure pas moins que ce fut une taille douce. Il conserve pleinement son caractère et sa stature. Du beau travail.

    RépondreSupprimer
  7. N'as tu pas honte de faire peur à ce pauvre chêne ! Hihi :)
    Heureusement que le coiffeur a été gentil :p

    Bonne soirée
    <Lydie

    RépondreSupprimer
  8. Oui du beau travail : une jolie coupe de rafraîchissement pour préparer le printemps...

    RépondreSupprimer
  9. Ils ont fait du bon boulot ! Le voilà prêt pour le printemps.

    RépondreSupprimer
  10. Le jardin de chenelandmardi, 17 janvier, 2012

    Depuis ce matin je tente de te laisser un com mais je ne parviens pas. De temps en temps une bonne coupe fait énormément de bien à ces beaux arbres. Il sera superbe la prochaine saison. Le froid est arrivé chez moi aussi et je contemple le jardin derrière les vitres.
    Je te souhaite une belle journée Jocelyne

    RépondreSupprimer
  11. bon boulot j'admire les 'gens sur les échelles'.....
    a+@
    mp
    le jardin boultois

    RépondreSupprimer
  12. Excellent élagage, ton chêne est très élégant ainsi, traité fermement, mais en douceur. Eh oui, la saison des tailles commence. D'ailleurs c'est la seule chose que je puisse entreprendre chez moi, température oblige (-8 degrés tous ces derniers matins). Je pense qu'il fait bien froid chez toi aussi.

    RépondreSupprimer
  13. Oui, il faut de temps en temps faire aux arbres un petit toilettage. Histoire de les voir mieux résister aux coups de vent mais aussi de les rééquilibrer.
    Mon grand charme devrait bénéficier prochainement d'un "relèvement de couronne" comme dit si joliment l'élagueur.

    RépondreSupprimer

Merci pour vos commentaires qui comme de petites fleurs émaillent mon quotidien