vendredi 26 janvier 2018

Fleurs de janvier

Quelques jours de soleil! Pâlot certes, mais la température est remontée, la terre se dégèle en surface, permettant l'éclosion des premières fleurs. Chaque année, je m'étonne de cette force qui pousse les premiers crocus à jaillir, si miraculeusement intacts.


Quelques perce neige les avaient précédé de quelques jours, mais beaucoup sont encore bien serrées dans leur fourreau vert, pointant à peine sous la couche des feuilles mortes.


Le jasmin d'hiver ne fait pas mentir son nom et quelques fleurettes l'animent. Je rêvais d'un portique complètement habillé, mais les rosiers lianes qui n'ont pas perdu leurs feuilles le font beaucoup mieux que ce jasmin qui ne se plaît pas vraiment chez moi. Je l'ai déplacé trois fois, j'en ai donné des boutures qui ont fait tapisserie ailleurs, mais chez moi, il rechigne. Mais pour ces quelques lueurs dans le gris de l'hiver, il garde droit de cité.


Enfin, les hellébores émergent à peine, déjà souillées par les éclaboussures des fortes pluies des dernières tempêtes. Elles restent très tardives ici!


Ce redoux m'a permis de commencer à nettoyer le jardin, avec plaisir! Les paysagistes sont venus tailler ce que je ne peux plus faire moi-même, et j'en ai profité pour alléger certains arbres qui devenaient trop grands.
J'aime le matin regarder depuis ma fenêtre les chatons du noisetier qui pendeloquent dans le soleil. Une dernière photo avant la coupe des branches principales trop hautes. 


Le pommier Evereste qui a pris des proportions inquiétantes pendant ces cinq dernières années a été restructuré pour que le passage puisse exister! J'ai beaucoup hésité à l'amputer d'une moitié, mais il paie là ma négligence insouciante : j'aurais dû le tailler lorsqu'il était plus jeune. Pourtant, vu sa bonne nature, je ne doute pas que mené ainsi, il pourra à nouveau donner le meilleur de lui-même. Nous lui avons gardé des tire-sève en hauteur pour lui permettre de respirer, et une taille plus ronde interviendra l'année prochaine...


Je ne terminerai pas ce billet sans parler des traditionnelles Viola cornuta, les seules à fleurir pendant tout l'hiver chez moi, moyennant un léger abri contre la neige. Sur le seuil, plein sud, elles ont éclairé les jours gris, sans  se départir de leur air bon enfant! Un cadeau dont je ne me lasse jamais!


Je n'aurais ainsi pas passé janvier sans jardiner et je suis bien aise de reprendre cette douce activité, même si je sais que l'hiver n'est pas terminé!

13 commentaires:

  1. Coucou ,
    La photo de la bannière est très belle meme si tu les dis palots !
    Qu'il est bon de voir le soleil au travers de toutes tes photos , ces couleurs , ça donne de + en + envie mais restons bien sage à attendre que l'hiver tire sa révérence .
    Je te souhaite de trouver quelques heures de jardinage , cela fait tellement de bien ...
    Bises et Bonne soirée

    RépondreSupprimer
  2. merci de ce voyage au coeur de tes premières poussent
    onts'y croiraient
    et je te fais remarquer au passage comme ilestbon aussi de lire tes mots et de t'y trouver dedans.
    Ta plumeest là fais lui confiance elle te rle rendra au centuple
    je t'embrasse

    RépondreSupprimer
  3. c'est génial de voir les premières fleurs de l'année
    merci pour ce moment

    RépondreSupprimer
  4. Pas encore de crocus chez moi. Ils sont en boutons depuis au moins trois semaines, mais attendent encore et prennent leur temps avant de s'épanouir. Les helleborus niger, en revanche, arrivent en fin de floraison et c'est au tour des orientalis de faire les belles. Bon weekend.

    RépondreSupprimer
  5. Pffou... mais je vois des crocus partout sauf chez moi ! les feuilles viennent juste de sortir de terre ! Comme quoi suis pas toujours en avance :p
    Bises et bon weekend
    Lytdie

    RépondreSupprimer
  6. Janvier est déjà bien fleuri chez toi. Ici, l'hiver ne s'est pas encore vraiment installé. Presque pas de gel, presque pas de neige par contre de la pluie à en avoir les pieds palmés :) Les perce-neige sont bien là, les crocus et les narcisses pointent le bout de leur nez, les hellébores commencent également leur floraison. Mais par contre, je m'inquiète pour mes rosiers et mes hydrangéas qui émettent déjà des feuilles. Si un froid intense survient, les dégâts seront bien présents. Pfff. Pas facile le jardinage....De toute façon, il faudra faire avec...Bon dimanche.

    RépondreSupprimer
  7. Il pousse de l'espoir dans ton jardin...

    RépondreSupprimer
  8. La végétation est en avance et les premières messagères sont déjà là. Bonne semaine

    RépondreSupprimer
  9. C'est presque le printemps dans ton jardin :-).

    RépondreSupprimer
  10. Bonsoir Gine
    Tes crocus sont jolis et précoces , chez moi je n'en ai encore vu aucun .
    Quant au jasmin d'hiver chez moi aussi il a été déplacé plusieurs fois et je pense qu'il va se plaire là où je l'ai mis cette fois mais il pousse lentement .
    Quant aux violettes les limaces les mangent et je n'ai pas encore fait une jolie photo .
    Le gel arrive chez nous cette semaine et j'ai dû aller protéger les frileuses .
    Ton Malus Evereste est imposant et avec la taille il sera beau ce printemps .
    Bises

    RépondreSupprimer
  11. Coucou Gine,
    Tu as de la chance d'avoir déjà toutes ces floraisons au jardin car chez moi rien ne fleurit encore hormis les hellébores mais nos latitudes ne sont pas les mêmes, j'en conviens.
    Tu as raison l'hiver s'annonce seulement maintenant avec près de deux mois de retard et à part protéger certaines espèces au jardin on ne peut rien faire (je ne te racontes pas l'état lamentable de la "pelouse" qui s'est gorgée d'eau et à fait naître pas mal de mousse qu'il faudra traiter au printemps).
    Chauffons nous, d'ailleurs les chats ne s'en privent pas !
    Bises et excellent week-end.

    RépondreSupprimer
  12. Que de fleurs... chez moi c'est gadoue et neige même sur les hellébores !

    RépondreSupprimer
  13. Toutes ces fleurs ! Un premier bain de printemps. Ah, les viola cornuta...
    Bonne journée.

    RépondreSupprimer

Merci pour vos commentaires qui comme de petites fleurs émaillent mon quotidien