dimanche 26 juin 2011

Matricaire, douce camomille

J'aime ... la camomille ! Pas tant en tisane, malgré son efficacité contre les embarras gastriques et son action calmante sur les plaies, que dans mes jardins ... Elle vient parfois seule, sous sa forme sauvage, petit dôme pointu, feuilles fines. J'ai semé au début du jardin de la camomille allemande... et depuis, bon an, mal an, elle est de tous de mes étés.

Je déplace les plantules gênantes, au gré de mes jardinages, veillant à les abreuver pendant la reprise, et ensuite, je fais attention de ne pas les considérer comme de mauvaises herbes. Le tour est joué ! Une fois les premières roses défleuries, la camomille illumine le jardin.

C'est une humble, sans complications, mais elle se faufile partout, sous les arbres, en plein soleil, au milieu des massifs de vivaces. Il n'y a qu'à la canaliser ... Certains crient à l'envahisseur, mais je connais des plantes bien moins faciles à contrôler. Je prends soin de laisser mûrir les capitules des plus belles plantes pour ensuite les jeter à la volée dans les massifs.

C'est une belle "faire valoir". Je la tiens pourtant éloignée des fleurs plus sophistiquées, les lys par exemple, pour éviter que leur air bon enfant ne gêne la noblesse de ces prétentieux. Heureusement, elle a le bon goût de ne pas fleurir en même temps que les iris !
Lychnis, et en bas à gauche, Matricaire parthenium
Que vous dire encore de cette aimée ? Elle attire les insectes butineurs, et j'aime que les pucerons la préfèrent aux autres fleurs, même si je me suis laissée dire qu'elle avait son puceron particulier. J'ai toujours l'impression qu'elle protège les plus délicates.

La nuit, ces fleurs blanches signalent le chemin ou les escaliers ... et son odeur douceâtre, qui pourtant m'écoeure un peu et me rappelle mes maladies d'enfant, m'accompagne dans tous mes travaux. Elle est pour moi indissociable de ma vie au jardin !



8 commentaires:

  1. C'est une belle déclaration d'amour!

    RépondreSupprimer
  2. je crois que c'est une plante indispensable au jardin!.... elle forme de très jolis bouquets, et comble entre-temps des espaces vides! Pour en revenir à ton commentaire sur le jardin "vu ailleurs" que je présente dans mon dernier article, je suis de toute façon d'accord avec toi, j'aime que la nature garde une partie de ses droits! Geneviève de doubsjardin

    RépondreSupprimer
  3. J'aime la camomille aussi!
    Très jolies photos!
    Je te souhaite une bonne semaine.
    Salutations Yvonne

    RépondreSupprimer
  4. Très belles, ces fleurs de camomille, et pourtant, je déteste les tisanes...

    RépondreSupprimer
  5. Voilà une belle description personnelle qui change des traditionnels articles botaniques.
    Tiens elle ne pousse pas chez moi, j'ai cependant une plante ressemblante mais les pétales sont jaune bleuté ...

    RépondreSupprimer
  6. Was für wundervolle Bilder!! Der pure Sommer und diese zarten und so eleganten Fotos.

    im letzten Jahr habe ich auch diese bezaubernde Pflanze in meinem Garten angesiedelt ... ich liebe es, wie sie sich an den Rittersporn, den Phlox, den Frauenmantel und die Rosen schmiegt.

    je t'embrasse Gine et bisous d’été pour toi,

    isabella

    RépondreSupprimer
  7. Bonjour Gine,
    Je cours, je cours, et je découvre seulement ton nouveau blog ! Avec de jolies scènes qui me plaisent beaucoup. Et toujours de magnifiques photos.
    Je vais vite noter cette nouvelle adresse chez moi.
    A bientôt. Bises !

    RépondreSupprimer
  8. Tu me donnes des idées, je vais aller recueillir des graines sur les bords des chemins grecs et je vais essayer d'en semer ici ou là dans mon petit coin de jardin. Elles resteront basses, mais je les apprécie tout autant que toi.

    RépondreSupprimer

Merci pour vos commentaires qui comme de petites fleurs émaillent mon quotidien